Menu

Choix de la langue

Besoin d'informations ?

Contactez-nous
menu
Menu
Corporate
Profils
Annuler

Affiner votre recherche

Typologie de contenu

Quels types d'enjeux

Valider

Objectif

- 20 % de trafic routier

C’est l’objectif fixé par le
gouvernement bruxellois, à atteindre d'ici 2018

Solutions

  • 30 km de RER

    autour de la capitale

  • 150 intersections

    rendues prioritaires au
    transport public

La capitale européenne agit aujourd’hui pour proposer à ses habitants des solutions de mobilité alternatives. L’enjeu : désengorger une ville où la voiture est reine, avec plus de 50 voitures pour 100 habitants et 74 heures perdues par an et par personne dans les embouteillages.

Plus de 300 000 personnes se déplacent quotidiennement dans Bruxelles en voiture. Pour plus de la moitié d’entre eux, ces déplacements font moins de 5 km. Pollution, bruit, temps perdu… les voitures mettent la ville en tension. Engagée dans une démarche de ville intelligente, la capitale européenne décide de repenser intégralement son modèle de déplacements urbains. Et elle s’appuie sur le réseau de solutions Today.

Play

de voitures en moins

en centre-ville d’ici 2018 : c’est l’objectif du Plan Iris, le plan de mobilité de Bruxelles

Rendre le rail plus accessible aux navetteurs

Le renforcement des lignes existantes et le développement de nouvelles lignes de train et de RER autour de Bruxelles est un levier clé du transfert modal. ENGIE accompagne la réflexion des autorités en étudiant la meilleure façon d’optimiser le réseau existant. Objectifs : rendre le transport ferré plus rapide, développer le nombre de stations et de correspondances, et accroître la fréquence de passage des trains. Différents scénarios d’utilisation du rail en 2030 ont été envisagés, de façon à mieux identifier les défis posés par le système ferroviaire actuel et d’y remédier dès aujourd’hui.

La gouvernance de la Région Bruxelles Capitale mobilise également les expertises d’ENGIE pour la maintenance des installations ferrées (métro, RER, train). Les ingénieurs d’ENGIE conçoivent des équipements électriques et mécaniques de type caténaires, signalisation, alimentation électrique… Les techniciens maintiennent ces installations au quotidien.

kilomètres

autour de la capitale, c’est le rayon d’action du RER de la région bruxelloise

Sur la route, priorité aux transports collectifs

La route reste une composante essentielle de la mobilité à Bruxelles. En améliorant les infrastructures routières, on peut améliorer la fluidité du trafic et donner la priorité aux transports collectifs.

ENGIE accompagne cette évolution des équipements routiers en analysant, sur des points clés du trafic, la stratégie de feux de circulation et la gestion du trafic pour donner la priorité aux transports publics. 12 lignes de tramway, 4 lignes de bus et 120 intersections ont été rendues « prioritaires » sur les véhicules individuels grâce à l’installation d’un système de télécommunication pour les feux de circulation.

Les équipes d’ENGIE interviennent également au quotidien sur de nombreux équipements routiers destinés à fluidifier le trafic et améliorer l’information voyageurs : caméras de contrôle du trafic, gestion des feux de signalisation, panneaux d’information…

intersections

rendues prioritaires aux transports en commun

Développer les flottes de véhicules électriques

La mobilité électrique contribue à réduire la pollution et le bruit. Elle se développe chez les particuliers, les entreprises mais aussi au sein des flottes de taxis. Pour accompagner ce mouvement et développer une offre de transports à la demande plus sobres et plus durables, ENGIE met à la disposition de 50 chauffeurs de taxi électrique des points de chargement rapides

ENGIE a ainsi accompagné la RTBF dans l’étude, le déploiement et la gestion d’un parc de véhicules électriques destiné à ses 2 000 collaborateurs. Des bornes de chargement ont également été installées au siège de l’entreprise.

D’autres entreprises sont aujourd’hui accompagnées par ENGIE dans la mise en place d’une flotte de véhicules électriques partagés : ING, Belfius, Deloitte, SD Worx, PWC, ALD ou encore SWIFT et BMW… ENGIE leur propose un accompagnement global qui va de l’analyse de la flotte à la fourniture de stations de recharge en passant par la gestion de la facturation, l’assistance et la maintenance. Ils bénéficient également de notre expertise en smart charging, avec des solutions permettant de recharger plusieurs véhicules simultanément, tout en consommant mieux et à moindre coût.

Et demain ?

L’étude Mobil2040 réalisée par ENGIE donne à la ville une vision précise de ce qu’attendent ses habitants et futurs usagers des transports de 2040. Une exposition immersive baptisée « Mobil2040, Brussels Refreshed » permet de se projeter dans ce que pourrait être la ville de demain : quartiers sans voiture, ville de proximité, autoroutes cyclables, piétonniers, espaces verts, livraison de marchandises par drone ou par zeppelin, téléphérique urbain, voiture sans chauffeur ou partagée, technologie au service des déplacements…

les équipes Today d'Engie pour bruxelles

Envie d'en savoir plus ?

Contactez-nous

Envie d'en savoir plus ?

Contactez-nous